Le site Coach On Line en chargement

Epanouissement-personnel-et-professionnel.jpg

14 février 2017 blog0

Pourriez-vous nous expliquer le rapport entre la vie active et l’épanouissement personnel de l’employé ?

La vie professionnelle, au même titre que la vie sociale, familiale, amoureuse ou personnelle, fait partie de la vie en général de l’individu. Toutefois, elle n’aura pas le même degré d’importance d’une personne à l’autre. Et il ne s’agit pas du pourcentage de temps qu’elle occupe, mais plutôt de l’importance qui lui est accordée subjectivement et individuellement par toute personne. A titre d’exemple, certains considèrent que la vie professionnelle est l’essence de leur existence et n’imaginent pas de rester inactifs. A l’opposé, d’autres ne rêvent que de l’arrêter et de consacrer leur temps à la famille ou aux distractions personnelles et « subissent » le travail comme une punition, même si objectivement ils ne peuvent rien lui reprocher. Bien sûr, ce sont les deux extrêmes et la majorité des gens se situent quelque part au milieu, avec un grand poids accordé aux variantes relatives aux conditions de travail : relationnel, organisation, rémunération etc. Une chose est sûre : en tant qu’Humains, nous sommes tous à la recherche de l’acceptation, de la reconnaissance de nos efforts et de nos mérites et de l’échange social agréable. Nous pouvons les trouver dans tout type de relations sociales, qu’elles soient à caractère professionnel ou privé. En tenant compte des préférences de chacun, en tant que coach j’encourage toujours mes clients à rechercher leur propre point d’équilibre et du bonheur venant des différentes zones de la vie : professionnelle et personnelle.

Quels types d’actions peut-on envisager pour rendre l’entreprise un véritable espace de bonheur ?

Pour commencer, je pense qu’il est important de s’assurer des bonnes conditions du travail quotidien : l’organigramme bien conçu, la juste répartition de la charge du travail, les liens hiérarchiques clairs, les objectifs précis, la bonne communication en interne, les perspectives de carrière et du progrès. Sans parler du simple respect des personnes et du droit de travail dans son ensemble. Sans ces préalables, aucune action extra spectaculaire n’aura d’effet escompté de motivation ou de fidélisation à moyen et long terme, sans parler du bonheur.

Ensuite, et c’est le domaine principalement du département RH, il faut veiller au bon casting à l’embauche et à l’attribution des responsabilités et des missions qui correspondent non seulement aux compétences techniques, mais aussi à celles personnelles et aux ambitions individuelles qui sont variables dans le temps.

Aussi, l’entreprise peut offrir à ses employés certains extras sociaux : l’aménagement souple du temps de travail, une crèche sur place, un club de gym etc. Les possibilités sont nombreuses et dépendent de l’imagination, des moyens financiers et de la bonne volonté des décideurs.

Enfin, les entreprises organisent beaucoup d’activités semi-professionnelles du genre teambuilding qui contribuent à une meilleure cohésion des équipes et en finalité au bien-être et l’efficacité collective améliorés.

Quelle place pour le management de proximité ?

Dans la quête du bonheur au travail, le manager de proximité est plus que jamais en première ligne. C’est lui qui est en contact direct avec les équipes, qui observe leur travail, qui écoute leurs doléances, qui recueille leurs initiatives. Il est aussi un fin observateur et parfois même le premier médiateur dans les conflits ou des simples malentendus qui surgissent. Sans ses interventions allant dans les deux sens : vers les employés et vers la direction RH et la hiérarchie, on a du mal à imaginer le fonctionnement serein d’une structure. En un mot : les compétences et l’engagement du manager de proximité sont cruciaux pour assurer le bien-être des salariés et aussi pour la réussite de toute l’entreprise.

Vos conseils

Je tiens à souligner que les responsabilités dans le domaine du bonheur au travail sont pleinement partagées : aussi bien l’entreprise en tant qu’organisation, que la hiérarchie et les employés ont leurs droits certes, mais aussi leurs obligations afin de mieux vivre et travailler ensemble.


Copyright Coach On Line 2017.