Le site Coach On Line en chargement

Capture-d’écran-de-2020-03-30-13-21-04-1200x675.png

30 mars 2020 Non classé0

« On ne peut pas deviner que vous avez besoin de l’aide, tant que vous ne l’exprimez pas », souligne Malgorzata Saadani, coach international ICC. Pour l’experte, face à la crise provoquée par le coronavirus, il est important d’apprendre à offrir mais aussi à demander de l’aide en cas de besoin. Un constat qui est à tout à fait légitime car le monde entier passe aujourd’hui par une crise qui n’est pas du tout facile et que pour y faire face, il est important de s’inscrire dans un esprit de solidarité.


autorité-médecin.jpg

24 mars 2020 Non classé0

Face au coronavirus, quel devrait être le rôle des influenceurs web ?

Aujourd’hui, face à cette crise sanitaire majeure et globale, tous les canaux de communication numérique sont en première ligne, avec plusieurs missions à remplir. Tout d’abord, véhiculer la bonne information factuelle et vérifiée, p.ex. les consignes de sécurité sanitaire et de sécurité tout court préconisées par les Ministères de la Santé et de l’Intérieur, et d’une manière générale venant de l’Autorité de l’État. Deuxièmement, un influenceur conscient de l’impact qu’il a sur les gens, peut se mettre à leur service en matière du réseautage et de l’entraide solidaire, relayer les messages, proposer de l’aide, mettre les gens en contact virtuel ou téléphonique entre eux. Enfin, s’il exerce un métier bien précis (c’est-à-dire au-delà de la prise de selfies) il peut agir également en tant que coordinateur professionnel dans son secteur d’activité.

Quel type de contenus doivent-ils mettre en avant ?

Les seuls contenus mis en avant doivent être constructifs, responsables et véridiques, en totale conformité avec les faits établis par la science et motivant les followers à adopter une bonne attitude morale et comportementale. Semer la panique par les visions catastrophiques, véhiculer les images d’origine invérifiable, s’improviser conseiller en tout, ou encore encourager les comportements à risque (p.ex. les fréquentations des lieux publics et les contacts directs) – sont les choses à bannir par toute personne responsable.

Pourquoi est-ce important dans cette période ?

Rappelons-nous bien : nous vivons les moments d’intensité historique et nous ne sommes pas tous outillés de la même manière dans la gestion de crise et du stress. Certains sont prêts à l’action, et d’autres sont juste pétrifiés par la peur. Il y en a qui sont pessimistes de nature, et d’autres ont les ressources inépuisables d’optimisme en toute situation.

Quand nous sommes fragilisés par les circonstances telles qu’elles se présentent actuellement, il est facile de tomber dans le piège des comportements irrationnels ou de devenir victime d’un « influenceur » peu scrupuleux.

En cette période particulière, nous avons donc besoin de garder le bon sens et le sang froid, apprendre à offrir notre aide spontanément et à en demander en cas de besoin. Et surtout, faire preuve de bienveillance, de solidarité et de civisme parce qu’une fois la crise passée (oui, elle se terminera!), il nous faudra reprendre le cours normal de la vie familiale, sociale et professionnelle, sans avoir honte de nos comportements en temps difficiles.


Copyright Coach On Line 2017.